En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

Le site des Trois Bornes, en partie situé sur le territoire de la commune de Plombières, à Gemmenich exactement, attire un grand nombre de visiteurs. Chaque année, ils sont près d’un million à profiter des paysages mais aussi des infrastructures présentes au point d’intersection entre les frontières belge, hollandaises et allemande. « Outre les bornes frontalières, il faut savoir qu’il s’agit du point culminant des Pays-Bas. Un endroit où l’on peut venir en famille, pour monter dans la tour roi Baudouin, pour flâner sur la plaine de jeux, découvrir le labyrinthe ou encore manger un bout et boire un verre sur la terrasse de l’un des brasseries », explique l’échevine plombimontoise du Tourisme, Nadine Schyns. Une expérience touristique un peu banale voire décevante pour certains.

« Le Limbourg néerlandais et la ville de Vaals souhaitent insuffler une nouvelle dynamique à ce lieu avec un nouveau projet dont le message est : nous sommes à la source de l’Europe », ajoute l’échevine. Concrètement, l’objectif est de construire là-bas une structure emblématique qui symboliserait l’Europe. « D’après les informations que nous avons obtenues auprès du bourgmestre de Vaals, il s’agirait d’une tour de douze étages, entourée de 18 pavillons qui retraceraient l’histoire de l’Europe ».

Dans la presse néerlandaise, on peut lire que les douze pays membres la communauté européenne, ancêtre de la commission européenne, sont représentés sur douze étages et que l’histoire de l’Europe serait retracée de bas en haut, depuis Charlemagne jusqu’à nos jours, en passant par les traités les plus connus. Cette tour dessinée par le couple d’architectes Marc et Nicole Maurer, s’appellerait le « Kaléidoscope » et pourrait atteindre une hauteur de soixante mètres. Elle serait constituée de béton, d’acier recouvert de bois et constituerait une véritable plus-value pour toute la région. « À Plombières, nous n’avons pas encore été consultés et nous n’avons pas encore reçu le master plan dans le cadre de ce projet développé par nos voisins mais il faut savoir que pour ce qui concerne la partie située en territoire belge, elle fait l’objet d’un bail emphytéotique jusqu’en 2036 », précise l’échevine.

En attendant la réalisation de ce projet de grande ampleur qui nécessite des fonds importants, les trois pays collaborent dans le cadre du projet Interreg XBmob qui améliorera l’accès cycliste à ce site touristique.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** **** *** ***** ******* ** ****** ****** *** ** ********** ** ** ******* ** ************ ** ********* *********** ****** ** ***** ****** ** ********** ****** ******* *** **** ***** ****** ******* ** ******** *** ******** **** ***** *** *************** ********** ** ***** **************** ***** *** *********** ****** ************ ** ********** ************* *** ****** ************** ** **** ****** ******* ******** ** ***** ********* *** ********* ** ******* *** ****** **** ***** ** ******** **** ****** **** ** **** *** ********* **** ******* *** ** ****** ** ***** ********** ** ********** ** ****** ****** ** **** ** ***** ** ***** *** ** ******** ** ****** *** ******************* ******** ************* ************** ** ********* ****** ******* *** *********** *********** ** *** ****** ***** ********** **** *********

********** ******** ************ ** ** ***** ** ***** ********** ********* *** ******** ********* ** ** **** **** ** ******* ****** **** ** ******* ********** **** ****** ** ** ****** ** ******************* ****** ************** ************** ************ *** ** ********** ******* *** ********* ************* *** ************* *********** ****************** *** ************ *** **** ***** ******** ******* ** *********** ** ****** ** *********** ******* **** ** ***** ******** ********* ** ** ********* *** ************* ************ ** *******************

**** ** ****** ************** ** **** **** *** *** ***** **** ******* ** *********** ************ ******** ** ** ********** ************ **** ************* *** ***** ******* ** *** ************ ** ********** ****** ********* ** *** ** ***** ****** *********** ********** *** ****** ** ******* *** *** ******** *** **** ******* ***** **** ********* *** ** ****** *************** **** ** ****** ******* *************** ** ***************************** ** ******** ********* *** ******* ** ******** ******** **** ****** *********** ** ******* ********* ********* ** **** ** ************* *** ********** ********** **** ***** ** ******** ********** ************ **** ********* *** ****** ***** ********** ** **** ********* *** ****** ***** ** ****** **** **** ** ***** ** ** ****** *********** *** *** ******* **** ** **** ****** *** **** ** *** ******** ** ****** ******* ** ********** ****** **** **** ********* ****** **** ************** ********** ************* ******** **************

** ********* ** ************ ** ** ****** ** ****** ******* *** ********** *** ***** *********** *** ***** **** *********** **** ** ***** ** ****** ******** ***** *** *********** ********** ******** ** ** **** ************

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles