Il avait traité la ministre Turtelboom comme l’interprète de Didier Reynders: le premier ministre marocain s’excuse

“ D’après des sources proches du 1er marocain, Monsieur Benkirane aurait affirmé à Madame Turtelboom qu’il n’a jamais voulu ou eu la moindre intention de la snober ”, continue le communiqué de Maghreb TV. “ Il lui a également dit regretté ce malentendu et l’a assuré de tout son respect et de sa sympathie. Il lui a d’ailleurs présenté ses excuses si elle s’est sentie offensée. L’incident est clos !

Pour rappel, plusieurs médias belges et marocains ont relayé le fait que le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a failli créer un incident diplomatique avec la Belgique lors de la rencontre qu’il a eue le 11 avril dernier avec une délégation ministérielle belge composée du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders et de la ministre de la Justice Annemie Turtelboom. Cette dernière a accusé Benkirane de « refuser de parler aux femmes » et lui a reproché d’une manière générale de les mépriser. La ministre belge a violemment attaqué dans les médias belges le chef du gouvernement marocain, relevant la froideur de la rencontre avec celui-ci qui, tenant son chapelet durant tout l’entretien, ne s’est adressé qu’au ministre des Affaires étrangères, un homme donc… Et ce qui ajouté encore plus de piquant à la scène, c’est quand Benkirane demande au Belge la raison pour laquelle il a tenu à se faire accompagner d’une interprète, sachant que lui, Benkirane parle couramment le français.