Attentat suicide à Kaboul peu après le départ d’Obama

Un attentat suicide à la voiture piégée a secoué le centre de Kaboul, peu après le départ du président américain Barack Obama en visite surprise dans la capitale afghane. L’attaque est survenue sur Jalalabad road où se trouvent plusieurs bases militaires étrangères. L’ambassade américaine a fait résonner ses sirènes d’alerte et appelé son personnel à « se mettre à l’abri et à s’éloigner des fenêtres ». Lors de cette visite qui aura duré six heures dans la nuit de mardi à mercredi, un an exactement après l’élimination d’Oussama Ben Laden au Pakistan, M. Obama a promis aux Américains « un nouveau jour » après plus d’une décennie de guerre en Afghanistan.