Hugo, 21 mois, mordu à... 11 reprises chez sa gardienne à Amay

“ Lorsque je suis venue rechercher Hugo vendredi, la gardienne m’a dit qu’il y avait eu un petit souci avec lui. Qu’un camarade l’avait mordu. Une morsure, j’aurais compris, ça arrive, mais onze! Là ce n’est pas un petit souci, c’est un gros problème! ”

Le CPAS d’Amay, chapeaute le service de gardienne. Christophe Mélon, président du CPAS, affirme que l’inspection de l’ONE a été informée des faits. Il ajoute que toutes les normes de sécurité sont respectées chez la gardienne.

Pour le président, il est impossible d’empêcher “ ce genre d’incidents ”. Il ajoute: “ Un enfant qui en mord un autre, cela arrive. C’est un mouvement spontané. Il suffit d’une seconde d’inattention ”.

Plus de détails dans la Meuse Huy-Waremme papier de ce mardi.