Les Etats-Unis ont déjoué un projet d’attentat suicide contre un avion

Un engin explosif, récupéré par les services américains dans un lieu non précisé, “devait être utilisé par un kamikaze à bord d’un avion de ligne”, a déclaré ce responsable sans plus de précisions.

Les circonstances dans lesquelles la CIA a déjoué le complot n’ont pas été précisées. Aucun “avion de ligne” et “aucun Américain ou allié” n’ont été mis en danger, a juste indiqué le responsable antiterroriste.

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQAP), implanté au Yémen, a tenté à plusieurs reprises par le passé d’exploiter les failles de la sûreté aérienne et de faire exploser des avions de ligne à destination des Etats-Unis.

Le 25 décembre 2009, Umar Farouk Abdulmutallab, un Nigérian de 23 ans, avait tenté d’activer des explosifs qu’il avait dissimulés dans son slip à bord d’un vol reliant Amsterdam à Detroit avec 290 personnes à bord. Il avait été empêché d’agir par des passagers de l’avion puis isolé par l’équipage.

Le responsable antiterroriste a expliqué que le mode opératoire du projet récemment déjoué était “similaire” à celui de Noël 2009 malgré quelques “différences notables”.

“L’engin (explosif) était non métallique. Il était légèrement différent de celui utilisé pour la tentative de Noël 2009. Cela montre qu’AQAP adapte ses méthodes et ses tactiques”, a-t-il estimé.