Denis Ducarme (MR) dénonce le traitement infligé aux deux policiers en légitime défense

“On ne peut pas faire passer des policiers pour des malfrats”, a-t-il affirmé en dénonçant une “erreur grave” commises par les autorités judiciaires.

“D’autant plus qu’aucun élément ne remet en cause la légitime défense”, a ajouté M. Ducarme (MR), qui siège en commission de l’intérieur de la Chambre.

Le député a ajouté qu’il interrogerait la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open Vld), sur cet incident.

Avec des collègues, ces deux policiers avaient été appelés à la suite d’un drame familial à Silly, dans la nuit de dimanche à lundi. Un homme armé d’une tronçonneuse menaçait les forces de l’ordre lorsqu’il a été blessé par un tir d’un policier.

Le syndicat libre de la fonction publique (SLFP-Police) s’était dit lundi soir, “révolté” par la décision “aberrante” du substitut de garde, qui après consultation du procureur du Roi de Mons, avait privé de liberté durant quatorze heures (de 01h00 à 15h00 lundi) les deux policiers ayant fait usage de leur arme.