En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Plutôt étonnant pour un… Belgo-Congolais ! « En effet, c’est plutôt particulier (rires). La raison c’est que l’équipe n’est pas encore reconnue par la fédération luxembourgeoise », explique-t-il. Ce qui n’a pas empêché Randy Nzita et ses coéquipiers de beach d’affronter des équipes nationales comme le Danemark, la Belgique ou encore la France. « Cela fait quatre mois que je fais partie de l’équipe. Ce sont des amis qui m’ont proposé. Je suis venu tester lors d’un match à Perwez. Ça m’a beaucoup plu et depuis, je m’entraîne avec eux et je participe aux matchs. »

Le solide défenseur du chef-lieu admet avoir eu quelque peu de mal à s’habituer à la pratique du football sur sable. « C’était plutôt compliqué au début, je dois bien l’avouer. Notamment au niveau des appuis. Puis le beach-soccer nécessite quand même beaucoup de technique. Sur pelouse, je n’ai pas souvent l’occasion d’étaler ma technique alors je le fais en beach-soccer (rires). »

Conseiller de joueurs

Entre le football et bientôt la reprise des entraînements et le beach-soccer, Randy Nzita n’a pas le temps de s’ennuyer. Depuis peu, il a également décidé de lancer une association « Dans la Lumière ». Son but, être le relais entre les joueurs à la recherche d’un club et ces derniers. Mais ne lui parlez pas du terme « agent ». « Je préfère celui de conseiller car je ne me fais pas d’argent sur les transferts. Simplement, j’ai collecté pas mal de contacts depuis toutes ces années passées au Grand-Duché et je veux en faire profiter des joueurs talentueux. » Pourtant, c’est plus dans un rôle d’entraîneur que Randy se voit évoluer dans le futur. « Je passe actuellement ma première année de cours. C’est vraiment quelque chose qui me passionne le coaching. Si j’ai décidé de rester à Arlon c’est aussi pour continuer à être sous les ordres de Guy François. J’apprends énormément à ses côtés. »

a.b.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Plutôt étonnant pour un… Belgo-Congolais ! « En effet, c’est plutôt particulier (rires). La raison c’est que l’équipe n’est pas encore reconnue par la fédération luxembourgeoise », explique-t-il. Ce qui n’a pas empêché Randy Nzita et ses coéquipiers de beach d’affronter des équipes nationales comme le Danemark, la Belgique ou encore la France. « Cela fait quatre mois que je fais partie de l’équipe. Ce sont des amis qui m’ont proposé. Je suis venu tester lors d’un match à Perwez.

** ****** ********** ** ********* ***** ***** ** ******* *** ** *** ** ************ ** ** ******** ** ******** *** ****** ****************** ******* ****************** ******* ** **** **** *********** ********* ** ****** *** ******* **** ** ************ ********** ***** ***** ******** ** ********** *** ******** ** ****** *** ******* ************ *********** ** ********* ***** ** ** **** ** ************ ****************

********** ** *******

***** ** ******** ** ******** ** ******* *** ************** ** ** ************* ***** ***** ***** *** ** ***** ** ************ ****** **** ** * ********** ******** ** ****** *** *********** ************ ** ***************** *** **** ***** ** ****** ***** *** ******* ** ** ********* ****** **** ** *** ********* **** ** *** ****** *** ** ***** ********************** ********** ********* ***** ** ********** *** ** ** ** **** *** ********** *** *** *********** *********** ****** ********* *** *** ** ******** ****** ****** *** ******* ******** ** ************ ** ** **** ** ***** ******** *** ******* ******************* ********* ******* **** **** ** ***** *************** *** ***** ** **** ******** **** ** ****** ********** ***** ************ ** ********* ****** ** ****** ******* ******** ******* ***** *** ** ********* ** ********* ** ****** ******** ** ****** ** ***** ******* ***** **** ********* ** ***** **** *** ****** ** *** ********** ************ ************ ** *** ****************

****

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en Namur Actu

Voir plus d'articles