Plus nombreuses grossesses chez les ados en Wallonie et à Bruxelles qu’en Flandre

En Flandre, quatre des sept adolescentes enceintes ont opté pour l’avortement; en Wallonie, elles furent cinq et à Bruxelles, onze, ressort-il de la réponse donnée par le ministre flamand Jo Vandeurzen à une question écrite de Peter Gysbrechts (Open Vld).

Le ministre Vandeurzen estime, sur base de chiffres fournis par le Centrum voor Relatievorming en Zwangerschapsproblemen (cRZ), que le nombre de grossesses chez les adolescentes dans notre pays est passé de 5.355 à 6.044 durant la période 2002-2007 pour redescendre à 6.000 en 2008.

Le nombre d’avortements augmente aussi de 2.122 à 2.708 en 2007, puis redescend à 2.693 en 2008 et 2.674 en 2009. Le nombre d’accouchements connaît une évolution similaire: de 3.233 en 2002 à 3.336 en 2007 et 3.307 en 2008.

En Flandre, en 2010, 1.228 jeunes filles de moins de 20 ans ont mis au monde un ou plusieurs bébés. Neuf ados avaient moins de 15 ans et 300 étaient mineures.