Tripoli met en garde l’UE contre une aggravation de l’immigration clandestine

Le ministre libyen des Affaires étrangères Ashour Bin Khaial a mis en garde samedi à Rome l’Union européenne contre « une aggravation de la situation sur le front de l’immigration clandestine ». « Nous craignons une aggravation de la situation sur le front de l’immigration clandestine. Nous voulons lancer un signal, un avertissement à l’Italie et à l’UE pour qu’elles affrontent ce phénomène », a-t-il déclaré à l’issue d’une rencontre avec son homologue italien Giulio Terzi.