Arc-en-ciel Wallonie va se porter partie civile dans l’affaire du meurtre d’Ihsane Jarfi

Le coordinateur de projets a déclaré avoir “ fait part de notre volonté de nous porter partie civile. Un conseil d’administration s’est réuni lundi soir, au cours duquel nous avons rencontré notre avocat. Nous avons décidé de nous constituer partie civile d’ici une bonne semaine ”.

Pour justifier cette constitution de partie civile, Arc-en-ciel Wallonie explique que ce meurtre a suscité une émotion très vive au sein de ses membres. “ C’est un geste de solidarité vis-à-vis de la famille d’Ihsane Jarfi et de son compagnon. En droit belge, la discrimination et la violence homophobe sont sanctionnés. En tant que fédération (des associations LGBT wallonnes, NDLR), on doit se manifester ”, ajoute M. Bonhomme.

Enfin, ce dernier souligne encore “ la portée de cette tragédie: Quelqu’un a été tabassé pour sa différence. C’est un problème collectif de société, de liberté d’être chacun et chacune comme il est ”, conclut le coordinateur d’Arc-en-ciel Wallonie.

La famille de la victime et le Centre pour l’Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme (CECLR) se sont déjà constitués parties civiles dans cette affaire.