Plus de 20.000 manifestants anti-capitalistes à Francfort

Cette manifestation est la seule à avoir été autorisée par la  municipalité et la justice allemande dans le cadre d'un programme du collectif  'organisations anti-capitalistes "Blocupy Frankfurt" initialement  prévu sur quatre jours, de mercredi à samedi.

Sous bonne escorte policière, mais dans une atmosphère tranquille,  les manifestants exhibaient leurs pancartes où l'on pouvait lire par  exemple "La zone euro est cramée" ou encore "Quand l'injustice  devient la règle, la résistance devient un devoir", a constaté une  journaliste de l'AFP.

Quelques milliers de personnes s'étaient rassemblées dans le  centre-ville ces derniers jours pour braver les interdictions et faire  entendre leurs protestations, un acte de désobéissance civile qui s'est  soldé par plusieurs centaines d'interpellations par la police,  notamment vendredi.