Ils l’avaient cambriolé et mis un rat dans son pyjama pour qu’il "lui dévore la chair"

Dans la nuit du 10 mai 2009, les deux prévenus s’étaient introduits chez le neveu de Thierry F. afin d’y commettre un cambriolage. Ils avaient surpris le jeune homme dans son sommeil et lui avaient dérobé une console Nintendo, des jeux et des CD.

Au cours de cette scène qui a duré près de deux heures, les auteurs lui ont donné des coups et se sont emparés du rat domestique de la victime pour le glisser sous son pyjama, en ajoutant que “ l’animal lui rongerait la chair et la dévorerait de l’intérieur ”.

Qualifiée de traitement inhumain et dégradant par le parquet, cette prévention a été retenue par le tribunal correctionnel qui a également estimé établi le vol avec violence et les coups et blessures.