Pete Doherty présente ses excuses à Charlotte Gainsbourg

Ils sont tous les deux à l’affiche du film de Sylvie Verheyde, "Confession d’un enfant du siècle"mais seul Pete Doherty était présent pour défendre le film dans la catégorie Un certain regard. Charlotte Gainsbour, piquée par les fausses révélations du trublion du rock anglais, a décidé de ne pas poser les pieds sur le célèbre tapis rouge.

Sa présence à Cannes était l’occasion de s’excuser auprès de la fille Gainsbourg. C’est chose faite: "C’était stupide. Je regrette d’avoir dit cela, je suis absolument désolé. Dans ce film, mon personnage demande à Brigitte de lui dire toujours la vérité. En fait, il ne faut jamais dire toute la vérité, c’est dangereux", a-t-il déclaré au Parisien.

Pete Doherty était également présent au Grand Journal où il paraissait un peu perdu. Pourtant à en juger par son poids, le jeune homme a tenu sa promesse d’aller suivre une énième cure de désintoxication. De son intervention au Grand Journal, on ne retiendra pas grand-chose si ce n’est qu’il estime être terriblement éloigné de son personnage dans "Confession d’un enfant du siècle" jugeant celui-ci "trop apocalyptique". Vu la personnalité turbulente du rockeur, on a hâte de voir son personnage dans le film de Sylvie Verheyde!

Dans une interview donnée à la presse, l’acteur-chanteur a déclaré se passionner pour le cinéma. Pete Doherty a, en effet, fortement apprécié cette expérience cinématographique: "On a fait d’excellents repas, bu de bons vins, habité de belles bâtisses anciennes, et puis c’était plein de jolies filles! J’ai adoré cette atmosphère familiale. En plus, j’avais des gens pour me discipliner, ce dont j’ai absolument besoin."

L’éternel torturé aurait-il trouvé sa voie?