Birmanie : les manifestants dénoncent arrestations et violences

Le gouvernement birman a été accusé d’avoir arrêté et battu des habitants qui protestaient contre les pénuries d’électricité, lors des premières manifestations dans le pays depuis la sanglante révolte Safran de 2007. Les rassemblements entamés dimanche constituent un test d’ampleur pour le régime du président Thein Sein, un militaire à la retraite crédité de nombreuses réformes politiques depuis son arrivée au pouvoir il y a un an.