Les bulletins des Diables rouges après le nul face au Monténégro

6 COURTOIS: avec la main plus ferme sur le tir de Vucinic, il aurait pu empêcher le Monténégro de prendre l’avance. C’est le premier but qu’il encaisse avec les Diables. Il hésite aussi à sortir avant l’envoi de Volkov qui vient s’échouer sur la transversale. S’il n’a pas dégagé la sérénité habituelle, c’est aussi parce qu’il était blessé (sorti à la 50e).

5 ODOI: laisse filer Vucinic sur le but d’ouverture. Pas l’idéal pour prendre confiance pour cette première titularisation chez les Diables. Ne s’est jamais libéré.

5 ALDERWEIRELD: remet involontairement le ballon dans la course de Vucinic, loupe un dégagement facile dans le petit rectangle et doit compter sur un retour de Vertonghen alors qu’il avait dégagé sur Jovanovic. Finalement, chez les Diables, il s’en sort mieux à droite.

6 VERTONGHEN: un retour nécessaire devant Jovanovic juste avant la pause qui prouvait sa grande concentration. N’a pas eu la tâche facile face aux deux tours offensives du Monténégro.

6 LOMBAERTS: sorti à la pause, on ne l’a jamais vu tenter de percée offensive face à un Monténégro qui ne pressait pourtant pas.

7 WITSEL: c’est lui qui trouve l’ouverture magnifique vers Mertens sur le premier but. S’il y avait hors-jeu sur cette action, il n’y en avait pas lorsque le joueur de Benfica adressait un centre parfait pour Fellaini (57e)! Witsel a joué avec beaucoup d’intelligence.

7 FELLAINI: c’est une des premières fois qu’il n’était pas guidé par Simons à la récupération. Fellaini a prouvé qu’il pouvait s’en sortir seul d’affaire au milieu défensif contre ce genre d’adversaire pourtant costaud.

7 HAZARD: il a mis 20 minutes à se mettre dans le match, comme en témoignent ses deux pertes de balle dans l’axe. Il a ensuite rayonné sur la rencontre et a prouvé qu’il était prêt à prendre ses responsabilités en tirant par deux fois le penalty.

8 MIRALLAS: l’homme du match. Et si on avait sous-estimé ses performances en Grèce ces deux dernières saisons?

7 MERTENS: il aurait mérité un petit but à la 65e après avoir une nouvelle fois appelé dans la profondeur. Pour ceux qui doutaient encore de sa complémentarité avec Hazard, nos deux “ puces ” ont prouvé hier qu’il n’y avait aucun souci à les aligner de concert.

5 DE CAMARGO: s’il a joué de sa taille et de son expérience pour libérer Mertens et Hazard, il n’a toutefois pas eu le rendement attendu en zone de finition. Avec la défense, voilà l’autre zone perfectible pour Wilmots.