Soignies: le soleil a béni le 750e Tour Saint-Vincent (Photos)

Cette année, le Tour Saint-Vincent a célébré son 750ème anniversaire sous le soleil. Afin que ce jour reste gravé dans les mémoires, les Sonégiens se sont pliés en quatre pour fêter cet événement exceptionnel. “ Nous voulons que les habitants de Soignies et que le public venu en nombre se souviennent de cet anniversaire ”, explique Gérard Bavay, historien et porteur de la châsse du Chef (la tête) de Saint-Vincent. “ Pour ce faire, nous avons voulu marquer le coup avec la création d’une nouvelle chapelle qui honore cet anniversaire. Elle représente l’idée de pérennité et de permanence qui caractérise ce jour de fête ”.

Mais ce n’est pas tout! Les chanceux qui auront assisté au Tour Saint-Vincent de cette année auront pu découvrir de nouveaux éléments de la procession. “ Aujourd’hui, de nombreux reliquaires et de nombreuses châsses ont fait partie de la 750ème édition du cortège ”, poursuit-il. “ L’idée était de rassembler les contemporains de Saint-Vincent Madelgaire au sein de la procession. Ainsi, le public a pu découvrir la Châsse de Sainte Aldegonde (Maubeuge), de Saint Feuillien (Le Roeulx), des Damoiseaux (Cathédrale de Tournai), le Chef de Sainte Waudru (Mons), et celui de Sainte Gertrude (Nivelles), etc. ”.

Pour marquer l’anniversaire de la procession, les Sonégiens ont pu accueillir un invité de marque. “ L’Archevêque de Cambrai, François Garnier, s’est joint pour présider avec notre évêque de Tournai, Guy Harpigny, les célébrations eucharistiques et accomplir le Tour. Il est le premier qui, en 1262, a écrit pour la première fois un document où il est question du Tour Saint-Vincent. Pour la petite histoire, à l’époque, il accordait 40 jours d’indulgences à ceux qui se rendraient au Tour, et qui feraient une donation ”.

Pendant le Tour, Gérard Bavay n’est pas resté inactif, loin de là! “ En tant que membre de la Confrérie, je porte la châsse du Chef de Saint-Vincent. Ce n’est pas tous les jours qu’on supporte 45 kilos sur les épaules, mais c’est aussi cela, faire partie de la tradition ”!