Angelina Jolie en campagne contre le viol, en Grande-Bretagne

L’initiative du ministère des Affaires étrangères fait partie de la présidence britannique du G8 en 2013.

Les Britanniques veulent constituer une équipe de médecins, avocats, policiers, psychologues et experts susceptibles d’être envoyée sur place pour recueillir les témoignages des victimes lors de violences, d’apporter son soutien à des missions des Nations unies et de former les autorités de pays concernés.

Le film d’Angelia Jolie, “ Au pays du sang et du miel ”, tourné en 2010, devait être projeté mardi soir lors du lancement de la campagne par le ministre des Affaires étrangères William Hague.

Purification ethnique

Le film raconte la relation amoureuse d’une jeune femme musulmane et d’un Serbe qui se retrouvent dans des camps opposés après l’éclatement du conflit en Bosnie (1992-95). Il n’élude en rien les réalités de cette guerre sur les décombres de l’ex-Yougoslavie, marquée par les opérations de “ purification ethnique ” et les viols systématiques.

La Grande-Bretagne s’est donnée pour mission d’encourager les victimes à témoigner et de faire aboutir davantage de procédures pendant sa présidence du G8.

Angelina Jolie, qui est ambassadrice de bonne volonté pour le Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) s’est rendue à plusieurs reprises dans des zones de conflit, en Irak, au Darfour (Soudan) et en Libye pendant le soulèvement révolutionnaire de 2011.