La Belgique a produit trop d’énergie pendant le week-end de Pentecôte et a dû en exporter

Notre pays a en effet connu une situation particulière sur le marché de l’électricité. En raison du beau temps, les panneaux solaires et les éoliennes ont produit beaucoup d’énergie (plus de 1.500 MW), alors que la demande était particulièrement basse: 6.400 MW.

Comme le marché doit rester en équilibre en termes d’offre et de demande en électricité, tout surplus doit être évacué, explique une porte-parole d’Elia.

Une partie de l’excédent a ainsi été exportée en France alors qu’il a été demandé par ailleurs aux producteurs classiques - comme les centrales nucléaires - de réduire leur production. Des situations de ce type pourraient se reproduire cet été.

A l’avenir, Elia plaide pour une plus grande flexibilité dans la gestion du réseau. Les producteurs devraient pouvoir être invités à produire moins d’électricité par les canaux classiques.