Roland Garros: Elimination surprise de Serena Williams face à la Française Razzano

Invaincue en 17 rencontres sur terre battue cette saison, la cadette des soeurs Williams, 5e joueuse mondiale, rêvait de remporter pour la deuxième fois Roland-Garros, dix ans après un premier succès signé en 2002.

Razzano l’a emporté à sa 8e balle de match sur un coup hors des limites de l’Américaine.

Excellente relanceuse, Razzano a contré la puissance de Williams.

Serena Williams, 30 ans, compte 13 sacres en tournois du Grand Chelem.

Agée de 29 ans, Razzano qui n’a jamais dépassé le cap des huitièmes de finale à Roland-Garros, joue depuis deux ans avec la volonté de gagner pour son fiancé et entraîneur Stéphane Vidal décédé d’un cancer en 2011. Razzano avait atteint la 16e place mondiale au classement de la WTA en 2009.

Elle n'avait également perdu que trois matches dans sa carrière contre des joueuses classées hors du Top 100.

Victorieuse à Charleston et Madrid


La N.5 mondiale n'avait pas non plus encore été dominée cette année sur terre battue (17-0). Elle avait remporté les tournois de Charleston et Madrid sur cette surface, et faisait partie des grandes favorites à Paris.
Pour sa 15e participation à Roland-Garros à 29 ans, l'expérimentée Razzano, 111e mondiale, a fait preuve d'une détermination à toute épreuve pour s'imposer sur sa 8e balle de match. C'est elle qui est le mieux entrée dans le match en prenant deux fois le service adverse pour mener 3-1.

L'ancienne N.1 mondiale ne s'est pas amusée pour rétablir la situation et empocher le premier set. La deuxième manche a été encore plus disputée.

Razzano, qui avait ému le public parisien l'an passé en jouant le premier tour quelques heures après le décès de son compagnon, s'est battue avec acharnement, avec l'espoir de faire durer le suspense. Elle a poussé Williams jusqu'au tie-break, où l'Américaine est apparue bien peu sereine. Serena, victorieuse à Roland-Garros en 2002, a mené 5-1 avant de se désintégrer devant les offensives de la Française.

3 victoires contre des top 5

 

Razzano, qui n'avait à son palmarès que trois victoires contre des Top 5, toutes acquises en 2009, année où elle atteint la 16e place du classement WTA, a enchaîné.
Face à une Williams étrangement tétanisée, elle a continué à se montrer agressive, menant 5-0. Elle s'est procuré deux balles de match: la première a fini dans le filet, et Williams a placé un retour sur la ligne sur la deuxième.
Refusant de mourir, l'Américaine est revenue à 5-3. Les deux joueuses ont alors proposé un neuvième jeu dantesque. Au bord des crampes, Razzano a défendu quantité de balles de break, mais aussi laissé échapper cinq autres balles de match.
Finalement, c'est sur une balle un poil trop longue de Williams, après que l'arbitre fut descendue de sa chaise pour le confirmer, que la Française a arraché la plus belle victoire de sa carrière.