Chaque jour, 30 personnes débutent le régime de Bart De Wever (déjà 50 kilos en moins)

Devant les objectifs, Bart De Wever est méconnaissable. Ce samedi, il présentait à la presse neuf candidats de la future liste N-VA aux élections communales d’Anvers. Une apparition très remarquée... qui profite encore à PronoKal, société qui commercialise ce régime.

Depuis que le leader des nationalistes flamands a commencé à perdre du poids, la société espagnole a triplé les ventes de ses produits dans notre pays. “ On a vraiment connu un boom ”, explique Marnix Struye, responsable de la marque espagnole pour la Belgique. “ Chaque jour, il y a 30 personnes qui débutent un régime PronoKal dans notre pays. On a d’abord eu du succès en Espagne, en Angleterre, au Portugal... Maintenant, c’est en Belgique que le concept fonctionne. ”

Si l’exposition médiatique de Bart De Wever permet à PronoKal de se faire de la publicité, le leader de la N-VA se défend d’avoir signé tout partenariat: “ Que les choses soient claires, je n’ai aucun lien avec eux. Je paie mes produits. Et si j’avais consulté un autre médecin, j’aurais probablement dû suivre une autre méthode. Enfin, je ne veux pas non plus devenir le saint patron de la lutte contre l’obésité. Le régime, c’est quelque chose de personnel. Et cela doit se faire sous suivi médical. ”