Un nouveau traitement retarde les symptômes du cancer avancé de la prostate

Un nouveau traitement ralentit nettement la propagation de cancers métastasé de la prostate et aide à préserver la qualité de vie des patients, selon les résultats d’un essai clinique international présentés samedi aux Etats-Unis. Ce médicament, l’acétate d’abiratérone, commercialisé sous le nom de Zytiga par le laboratoire américain Johnson & Johnson, retarde le développement de la douleur et la détérioration de l’état général du malade, expliquent ces chercheurs.