L’espoir d’un geste de la BCE rend les Bourses européennes optimistes

L’espoir d’un geste de la Banque centrale européenne (BCE) a donné un peu d’optimisme aux Bourses européennes qui ont ouvert en hausse, même si la situation reste fragile après la dégradation des notes des banques allemandes par l’agence de notation Moody’s. Paris a ainsi ouvert sur une hausse de 0,62 %, celle de Francfort de 0,99 % et celle de Londres de 0,82 %. Peu après l’ouverture, Madrid gagnait pour sa part 0,35 % et Milan 0,60 %. Après les difficultés rencontrées par les banques espagnoles, en particulier Bankia, troisième banque du pays en termes d’actifs, le secteur bancaire a de nouveau été ébranlé par l’agence Moody’s qui a abaissé la note de la dette d’une série de banques allemandes, dont Commerzbank et plusieurs banques régionales (Landesbanken), conformément à ce qu’elle avait laissé entrevoir en février.