Le gouvernement appelé à condamner « la prime à la burqa »

Les organisations antiracistes européennes ont appelé le gouvernement belge à condamner la proposition d’un parti d’extrême droite d’accorder une prime de 250 euros à quiconque dénoncerait à la police une femme portant la burqa. Le parti Vlaams Belang, un parti d’extrême droite en perte de vitesse, qui avait déjà appelé à dénoncer les immigrés clandestins, a fait cette proposition alors que le débat sur la burqa a été relancé en Belgique par l’interpellation houleuse d’une musulmane portant le voile intégral la semaine dernière. « Nous appelons le gouvernement belge à prendre toutes les mesures nécessaires afin de condamner cet appel à la délation », qui « est en violation flagrante des lois belge et européenne interdisant l’incitation à la haine et les discriminations », a déclaré Chibo Onyeji, président du Réseau européen contre le racisme (Enar), qui représente plus de 700 ONG en Europe.