Espagne : S&P juge de plus en plus probable l’aide de l’Europe pour les banques

L’agence de notation financière Standard & Poor’s a estimé jeudi que les banques espagnoles, qui risquent des pertes de 80 à 112 milliards d’euros d’ici 2013 en raison des crédits accordés, ont de plus en plus de probabilité de devoir recourir à une aide européenne. « La pression monte pour que les banques espagnoles augmentent leurs provisions face à ces pertes potentielles », souligne l’agence américaine, et elles auront donc besoin de c capitaux supplémentaires, « ce qui augmenterait en conséquence la probabilité d’un soutien de l’Union européenne au gouvernement espagnol ». Depuis la demande d’aide publique historique (23,5 milliards d’euros) formulée en mai par Bankia, troisième banque du pays par actifs, l’Espagne est au cœur des inquiétudes des marchés, les investisseurs craignant qu’elle ne puisse assumer seule ses obligations financières et doive demander une aide extérieure.