Quarante-huit pour cent des Belges veulent changer de bourgmestre

C’est ce qu’il ressort d’un sondage RTL-IPSOS-Le Soir.

C’est au sud du pays que les velléités de changement sont les plus importantes, puisque 51 % des électeurs wallons voudraient un autre maïeur, écrit samedi Le Soir. En Flandre et à Bruxelles, ils sont 47 % à souhaiter la même chose.

D’un point de vue géographique, cette volonté de changement se manifeste plus clairement dans les grands centres tels Bruxelles, Gand, Liège, Anvers et Charleroi. Cinquante-deux pour cent des habitants y encouragent l’arrivée d’un autre leader communal. Dans les autres grandes entités, c’est plutôt le 50-50 qui prévaut, souligne encore Le Soir.

En revanche, en milieu rural, les habitants sont attachés à hauteur de 57 % au maintien de leur bourgmestre.

Le sondage a été réalisé auprès de 2.343 Belges entre le 30 mai et le 4 juin 2012.