Une association mise sur pied pour retrouver des animaux volés

Une association baptisée “Coco rescue” vient d’être créée par Sylvie Holbrechts, une habitante de Chaumont-Gistoux. En mai dernier des cambrioleurs s’étaient introduits dans son appartement pour lui dérober des objets de valeur, ainsi que Coco, son perroquet, un Gris du Gabon.

Un animal dont le prix peut atteindre 1.000 euros. Douze jours plus tard, Coco a été retrouvé, abandonné dans un jardin public du Brabant flamand.

“C’est grâce aux nombreux avis de recherche diffusés sur internet et aux appels lancés dans les médias que j’ai pu récupérer mon perroquet”, a indiqué Sylvie Holbrechts. “Je me suis rendue compte qu’il y avait énormément de vols d’animaux. Avec la mise sur pied de mon association, je voudrais aider toutes les personnes qui ont perdu leur animal de la sorte. Un site internet comprenant les différents avis de recherches sera prochainement mis en ligne, avec pour objectif que tout le monde ait le réflexe de consulter le site”.

En cas de vol d’un animal, l’association se chargera de contacter les vétérinaires, les associations d’animaux ainsi que les magasins qui en vendent. Le site internet devrait être mis en ligne dans les prochaines semaines. Une page Facebook sera, en outre, accessible cette semaine.