Nous avons testé trois véhicules électriques dans les rues de Mouscron

que procurent tant la Twizy, plutôt fun, la Kangoo plus utilitaire et la Fluence plus familiale.

Nous avons retenu trois critères pour les trois voitures: le confort, la conduite et la consommation.

1. Le cas de la Twizy est particulier au niveau du bruit, car le véhicule est semi-ouvert : on entend donc davantage le roulement et les bruits extérieurs. Mais le silence caractérise la Fluence et la Kangoo dès le démarrage. Dès qu’on appuie sur l’accélérateur, on est presque surpris de voir le véhicule s’avancer tant le mouvement est doux. C’est tout aussi surprenant de ne pas entendre le vroum du démarrage lorsqu’on tourne la clef de contact.

Sur la route, on a la sensation de se retrouver dans une bulle : la radio ou la conversation avec les passagers n’est polluée par aucun bruit de moteur. Il y a certes un léger sifflement lorsqu’on accélère, un peu comme une machine à laver juste avant d’essorer, mais qui n’est nullement perturbant.

2. La voiture électrique séduit surtout l’amateur d’une conduite souple et douce. Elle frustrera probablement celui qui est adepte d’une conduite plus nerveuse, même si sa capacité d’accélération surprend agréablement. Sur la route Express, tant la Kangoo et la Fluence rivalisaient sans aucun problème avec les autres véhicules.

Les trois véhicules électriques se conduisent comme une voiture automatique : une boîte de vitesse avec les indications D (Drive ou conduite), N (Neutral ou arrêt), R (Return ou marche arrière) et P (Parking). Deux pédales à utiliser avec le pied droit : l’une pour accélérer et l’autre pour freiner. Absolument bluffant : la capacité de freinage. Dès que vous retirez le pied de l’accélérateur, le véhicule ralentit automatiquement, ce qui donne un grand sentiment de sécurité.

3. Il n’y a pas photo au niveau du coût de la consommation: un “ plein ” électrique coûte actuellement six fois moins cher qu’un plein d’essence et/ou de diesel. Il faut compter 3 euros pour 180 km à l’électricité et 18 euros pour la même distance avec du carburant fossile.

Le souci : l’autonomie. 100 à 120 km pour la Twizy, 155 pour la Kangoo et 160 pour la Fluence. Les trois véhicules sont donc conçus pour la conduite en ville. On peut les recharger sur une prise domestique 220 V ou en aménageant chez soi une borne de recharge (wall-box) plus rapide.

Le garage Renault a aménagé deux bornes extérieures pour ses clients à la rue du Boclé, près du nouveau rond-point tunnel. Il tente de convaincre la Ville de Mouscron d’en installer d’autres, mais les autorités communales doiventrecevoir l’aval de la Région wallonne. Mouscron, une ville 100% électrique, ce n’est pas encore pour tout de suite, mais c’est en bonne voie.