En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Lors des Fêtes de Wallonie, le pèkèt coule à flots. Mais le week-end prochain, le rhum sera au centre des attentions en Basse-Meuse avec la seconde grande bourse aux samples à Barchon. Un événement qui, l’an dernier, avait déjà pris une ampleur considérable vu le nombre de visiteurs.

La donne devrait être similaire cette année. En effet, les organisateurs ont remis le couvert et le choix de bouteilles sera encore plus varié.

Plus de 500 bouteilles

« Il y aura une dizaine d’exposants », note l’organisateur et membre du groupe « Rums of anarchy », une formation qui porte un amour inconditionnel pour le rhum. « En tout, nous présenterons plus ou moins 500 bouteilles au public. Il sera possible de goûter différents breuvages dans un sample, à savoir un échantillon dans lequel seront versés quelques centilitres de liquide ».

Des échantillons, vous étiez nombreux à en ramener à votre domicile en 2018. « C’est génial de voir des personnes non-initiées écouter nos conseils.

En effet, des rhums différents, il en existe des centaines dans le monde. Il y a des rhums bruns, des rhums blancs, des rhums aromatisés…

Les prix sont aussi variables (de 3 à 45 euros). Bref, il y en a pour tous les goûts. Et donc aussi pour tous les coûts. Comme il n’y a aucune concurrence entre les exposants, nous n’hésitons pas à rediriger le public vers un stand voisin ».

Des Dégustations à Barchon

En parlant de stand, l’un d’eux sera tenu cette année par un Luxembourgeois. « Eh oui, notre petit festival du rhum au ‘Cube’ s’internationalise », sourit Salvatore, un verre de rhum à la main. « Nous apprécions nous rendre chez des cavistes afin de découvrir leurs trésors. Ainsi, nous nous déplaçons à Battice, Vivegnis, Loncin, Liège… Et puis nous adorons aller dans des salons bien plus imposants en Belgique ou ailleurs. Cela nous permet de découvrir de savoureux breuvages. Puis de les exposer éventuellement à notre stand ».

D’ailleurs, ce que Salvatore et ses amis aiment par dessus tout, c’est le fait de partager leurs connaissances dans le monde du rhum autour d’un bon verre. « C’est pourquoi nous organisons une dégustation une fois par mois ‘Au bout là-bas’ à Barchon. Elle affiche très rapidement complet », conclut un amateur de rhum qui compte plus de 200 bouteilles à son domicile.

Yannick Goebbels

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

**** *** ****** ** ********* ** ******* ***** ** ****** **** ** ******** ********* ** **** **** ** ****** *** ********** ** *********** **** ** ******* ****** ****** *** ******* ** ******** ** *********** **** ****** ******** ***** ****** **** *** ******* ************* ** ** ****** ** **********

** ***** ******* ***** ********* ***** ******* ** ****** *** ************* *** ***** ** ******* ** ** ***** ** ********** **** ****** **** *******

**** ** *** **********

********** * **** *** ******* ********************** **** **************** ** ****** ** ****** ************ ** **************** *** ********* *** ***** ** ***** ************** **** ** ***** ********** ***** **** ************* **** ** ***** *** ********** ** ******* ** **** ******** ** ******* *********** ********* **** ** ******* ** ****** ** ************ **** ****** ****** ******* ******** *********** ** ****************

*** ************** **** ****** ******** ** ** ******* ** ***** ******** ** ***** *************** ******* ** **** *** ********* ************* ******** *** *********

** ****** *** ***** ************ ** ** ****** *** ********* **** ** ****** ** * * *** ***** ****** *** ***** ******* *** ***** **************

*** **** **** ***** ********* *** * ** ** ******* ***** ** * ** * **** **** *** ******* ** **** ***** **** **** *** ******* ***** ** ***** * ****** *********** ***** *** ********** **** ************* *** ** ********* ** ****** **** ** ***** ***************

*** ************* ** *******

** ******* ** ****** ****** ******* **** **** ***** ****** *** ** *************** ********** **** ***** ***** ******** ** **** ** ********** ***************************** ****** ********** ** ***** ** **** ** ** ***** ************ *********** **** ****** **** *** ******** **** ** ********** ***** ********* ****** **** **** *********** ** ******** ********* ******* ********* ** **** **** ******* ***** **** *** ****** **** **** ********* ** ******** ** ********* **** **** ****** ** ********** ** ********* ********** **** ** *** ******* *************** ** ***** **************

************* ** *** ********* ** *** **** ****** *** ****** ***** ******* ** **** ** ******** ***** ************* **** ** ***** ** **** ****** ****** *** ****** *************** ******** **** ********** *** ************ *** **** *** **** ***** **** ********** ** ******** **** ******* ***** ********** **************** ******* ** ******* ** **** *** ****** **** ** *** ********** ** *** *********

******* ********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en Monde

Voir plus d'articles