Euro 2012: le Portugal de Ronaldo ou la Tchèquie de Cech en demi finale? (Live)

Tout les oppose, le caractère comme le poste. Le duel entre le "Mur" tchèque, champion d’Europe des clubs avec les Blues, et le perce-muraille du Real Madrid est savoureux, et leur rappellera leurs oppositions des Chelsea-Manchester United, entre 2004 et 2009.

À l’Euro, les deux joueurs se sont déjà affrontés, et le match avait tourné à l’avantage de l’attaquant, auteur d’un but et d’une passe décisive lors de la phase de poules (3-1 pour le Portugal) de l’édition 2008.

Pour atteindre chacun le sommet dans leur spécialité, le souriant polyglotte tchèque et l’ombrageux matamore portugais ont beaucoup travaillé. Ronaldo (27 ans) est le joueur de champ le plus utilisé au monde, selon une enquête du Wall Street Journal: 6.030 minutes en 71 apparitions pour le Real Madrid et le Portugal, dans une saison commencée par un amical contre le Los Angeles Galaxy le 17 juillet 2011.

Cech, 62 matches entre les Blues et l’équipe nationale, plus une poignée d’amicaux estivaux, a fait moins bien que le body-buildé N.7 portugais.

 

RONALDO CRITIQUE

"On me critique parce que je suis beau et riche", commentait Ronaldo en plein milieu du championnat d’Espagne. "CR7" a répondu sur le terrain avec son club (60 buts) et maintenant avec la sélection portugaise.

Avant d’inscrire un doublé face aux Pays-Bas, Ronaldo n’avait pourtant pas ouvert son compteur durant l’Euro."Ce n’est pas un sport individuel", avait alors lâché l’ex-sélectionneur Carlos Queiroz. "Plus on parle de Ronaldo, moins on a une équipe. Et plus on parlera de la Selecçao, plus Ronaldo apparaîtra. Mais qu’il gagne ou qu’il perde son duel avec Cech, on reparlera encore de Ronaldo".

Moins massif et plus élancé, Petr Cech (30 ans) est aussi un fou d’entraînement, selon son entraîneur personnel à Chelsea, Christophe Lollichon. "Il a une grosse soif d’apprendre, de travailler et de se remettre en cause", raconte le Français. "Il est sans cesse à la recherche des meilleurs exercices, au plus proche de la vérité de la compétition. On analyse tous ses matches en vidéo, on revient sur toutes les actions, on dissèque", ajoute Lollichon, qui l’a connu à Rennes (2002-2004) avant de le rejoindre à Chelsea en novembre 2007.

Le Tchèque est également "un homme extraordinaire, un athlète de très haut niveau et un gardien fantastique", juge Lollichon.

Mais Cech, lui, n’a pas encore brillé à l’Euro. Au contraire, il s’est distingué par une boulette finalement sans conséquence contre la Grèce (2-1). "C’était mon erreur, mon erreur comique", a-t-il commenté en souriant.