Kim Clijsters forfait à Rosmalen: "Wimbledon n'est pas en danger", selon son entraîneur

L’année passée, c’était déjà une blessure aux abdominaux qui avait privé Kim Clijsters de la tournée américaine et, notamment, de l’US Open.

Jeudi, après sa victoire en quarts de finale face à Schiavone, elle s’était pourtant montrée rassurante. “ Je me sens très très bien ”, avait-elle déclaré. “ Un peu raide au niveau des abdos mais rien de grave. ”

Selon Carl Maes, son entraîneur, "Wimbledon n'est pas en danger. Elle jouera normalement lundi à Londres. Elle aurait évidemment préféré un jour de repos supplémentaire, mais cela n'a pas été possible. Si elle avait dû jouer sans tenir compte de Wimbledon, cela aurait été possible. Le problème? Une surchage au niveau de la sangle abdominale, mais pas de déchirure, heureusement"