Amputé des deux jambes, il grimpe le Kilimandjaro pour la bonne cause

“ Physiquement, c’était un vrai défi parce que j’ai grimpé quasiment tout le long sur mes mains, ce qui met une énorme tension sur mes épaules et sur mes bras ”, a-t-il expliqué à l’Agence France Presse. “ Je ne sentais plus mes mains, c’était extrêmement dur. Psychologiquement et physiquement, c’est clairement le plus grand défi que j’ai eu à accomplir.”

S’il a décidé de se lancer ce défi fou, c’est pour répondre aux besoins d’une association: “ Free the Children ”. Au total, la randonnée aura permis de récolter la somme de 500.000 dollars. Soit une moyenne de 85 dollars par mètres.

Comment a-t-il fait, sans ses jambes? Presqu’à 80 % grâce à la force de ses jambes. Le reste du temps, Spencer West voyageait en chaise roulante.

Rien de ceci n’aurait été possible sans l’aide de ses deux compagnons de route: David Johnson et Alex Meers.

Plus de détails dans nos journaux de ce mardi 26 juin.