Jeu du foulard à Malines : thèse du suicide privilégiée

Le parquet privilégie la thèse du suicide dans le cadre de l’enquête sur le décès d’un jeune garçon de 10 ans survenu la semaine dernière à Malines. Le jeu du foulard évoqué par différents médias n’est pas exclu mais l’enfant se trouvait seul dans sa chambre selon les constatations effectuées, a indiqué lundi le parquet de Malines. L’enquête n’est pas encore tout à fait bouclée mais les motifs du jeune garçon ne seront peut-être jamais totalement élucidés. L’enfant a été retrouvé inconscient mercredi soir avec une corde autour du cou par ses parents venus jeter un coup d’oeil dans la chambre de leur fils alors que ce dernier s’y était retiré depuis un moment. Le jeune garçon a été hospitalisé dans un état critique mais devait décéder le lendemain.