Une majorité de Belges en faveur des cafés et restaurants sans fumée

C’’est ce qu’il ressort mardi d’une enquête menée par la Fondation contre le Cancer et financée par le Fonds de lutte contre le Tabagisme

L’enquête de 2012 est la première depuis la mise en application, le 1er juillet 2011, de l’interdiction de fumer dans les cafés. Les résultats confirment les tendances déjà observées à l’étranger, à savoir que le soutien à un Horeca sans fumée augmente après l’introduction d’une mesure de ce type.

Autre élément remarquable: le chiffre d’affaires des cafés belges a augmenté de 4 % en 2011, selon le SPF Economie.

Par ailleurs, l’interdiction est bien respectée dans les restaurants, où elle est en vigueur depuis le 1er janvier 2007, tandis qu’une amélioration est encore possible dans les cafés. Environ 10 % des cafés laissent encore leurs clients fumer dans l’établissement.

Depuis 2005, la Fondation contre le Cancer commandite des enquêtes afin de connaître la position des Belges concernant les cafés sans fumée.