Le secteur financier belge favorable à l’intégration européenne

La fédération belge du secteur financier, Febelfin, a plaidé en faveur d’un saut en avant dans l’intégration budgétaire et bancaire européenne, à deux jours d’un sommet européen où les chefs d’Etat et de gouvernement devront choisir entre l’approfondissement ou l’éclatement de la zone euro. Sans avoir encore pris connaissance des propositions de M. Van Rompuy, Febelfin a plaidé pour une supervision bancaire unique dans la zone euro sous l’égide de la BCE et un fonds commun de garantie des dépôts. Ce fonds devrait être doté d’une cinquantaine de milliards d’euros et être couvert par les gouvernements européens, a souligné le président de Febelfin, Filip Dierckx lors d’une conférence de presse.