Annemie Turtelboom relativise le rapport sur Tilburg

La ministre de la Justice Annemie Turtelboom a relativisé le rapport établi par le Comité de prévention de la torture qui a pointé un « problème sérieux » de violence entre détenus ainsi que des dysfonctionnements de nature linguistique à la prison de Tilburg que la Belgique loue aux Pays-Bas. Mme Turtelboom a qualifié le rapport du CPT de globalement positif et de « très nuancé », estimant que les problèmes dont il est fait état s’apparentent plutôt à des « tensions » plutôt qu’à des « violences physiques ». Elle a également indiqué qu’il n’était pas question de diminuer la population carcérale des détenus belges à Tilburg vu la surpopulation globale dans les prisons. La ministre a souligné qu’il n’y avait « aucun problème linguistique », Tilburg occupant un psychologue francophone et un psychologue bilingue qui peuvent traiter toutes les demandes.