La double Madone de Sainte-Marie-sur-Semois de retour au Musée Gaumais

Le Musée Gaumais vient de récupérer une statue unique, la « double Madone de Sainte-Marie-sur-Semois ». Une exposition « Un Musée tel qu’en lui-même » s’y déroulera, du 30 juin au 15 novembre, à l’occasion de son 75e anniversaire. L’histoire de la « double Madone de Sainte-Marie-sur-Semois » commence au XIIIe siècle dans le village de Sainte-Marie. On lui a dédié une statue la représentant assise, l’enfant Jésus sur les genoux. Une épidémie de peste a décimé la région en 1636. Contrairement aux villages voisins, Sainte-Marie fut miraculeusement épargnée. En guise de remerciement, une nouvelle statue fut sculptée dans laquelle celle du XIIIe siècle fut incorporée, créant une statue « gigogne ». En 1981, la patronne de Sainte-Marie sera vendue comme une vulgaire statue de plâtre, et voyagera 30 ans entre la Belgique et les Pays-Bas. Un antiquaire d’Eindhoven a découvert la « Double Madone » en la nettoyant. Il la cédera à la Fondation van Gerwen-Lemmens à Valkenswaaard où elle sera exposée. Les héritiers de Willem van Gerwen, ont souhaité mettre la statue en vente chez « Sotheby ‘s » à Amsterdam. Avertie, la commune d’Etalle a fait opposition à la vente. Les efforts seront couronnés de succès et la « Double Madone » a rejoint le Musée Gaumais tandis qu’une copie, sécurité oblige, rejoindra l’église de Sainte-Marie. L’exposition consacrée au Musée Gaumais, créé en 1937 par Edmond Fouss, retrace trois quarts de siècle d’histoire au Musée. Elle est ouverte tous les jours de 09h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h00.