La Russie et la Chine opposées à un accord sur la transition en Syrie

Un accord sur la transition en Syrie demeure incertain suite à l’opposition de la Russie et de la Chine, a souligné le Secrétaire au Foreign Office William Hague avant l’ouverture de la réunion à Genève du Groupe d’action sur la Syrie. « Nous ne sommes pas parvenus à un accord à l’avance avec la Russie et la Chine. Cela demeure très difficile et est-ce que cela sera possible, je ne le sais pas », a dit M. Hague. Un des points de contentieux est la question d’un gouvernement de transition.