Foot (D. 2) : Geoffrey Cabeke est de retour au Brussels

Geoffrey Cabeke est le dernier joueur molenbeekois à avoir été international. Espoirs s’entend. Mais c’est déjà une prouesse alors qu’il évoluait en D.2 au Brussels. Depuis deux ans, il était à Westerlo, qui n’a finalement pas prolongé son contrat après la relégation.

J’ai été assez déçu de la façon dont mon séjour là-bas s’est fini ”, explique-t-il. “ Je me plaisais bien en Campine et bien que le club soit descendu, je pensais y rester. Mais la direction ne m’a plus donné de nouvelles et j’ai lu dans certains journaux que les négociations s’étaient mal passées alors qu’en fait... il n’y en a pas eues!

Du coup, Geoffrey Cabeke, qui a tout de même joué 25 matchs de championnat en l’espace de deux saisons, plus quelques rencontres européennes, en tour préliminaires d’Europa League, se retrouve sans rien.

J’ai même marqué un goal européen ”, rappelle Geoffrey en souriant. C’était lors du déplacement de Westerlo en Finlande, où les Belges avaient gagné 0-1 sur le terrain de l’Inter Turku. “ Dans l’ensemble, mon bilan à Westerlo est positif. J’ai beaucoup appris, j’ai pris de la bouteille comme on dit.

Contacté par des clubs de D.2 belge et hollandaise, l’arrière-gauche a choisi de donner la préséance au FC Brussels.

C’est le club de mon cœur depuis toujours. J’y ai débuté en diablotins et j’ai été jusqu’en équipe fanion. Ce sont des années que l’on n’oublie pas. Bien que mon départ ait fait un peu de bruit, j’avais toujours dit que j’aimerais un jour revenir. Ce sera partiellement le cas dès aujourd’hui puisque je reprendrai les entraînements ce matin à Molenbeek mais je ne sais pas encore si je signerai un contrat. On verra comment cela va se passer dans les semaines qui viennent.

C’est à Nourredine Zaiour, le nouveau coach du Brussels, que l’on doit le retour de Geoffrey Cabeke.

C’est un excellent joueur et je ne vous cache pas que j’aimerais de tout cœur qu’il puisse évoluer au club cette saison ”, disait-il.

Et Geoffrey de répondre: “ Nourredine connaît bien mon papa et c’est ainsi que les contacts ont été noués. Le Brussels est actuellement bloqué dans son recrutement mais d’ici quinze jours, j’espère que nous serons tous fixés. Moi autant que le club.

Johan Vermeersch a accepté que son ancien joueur revienne au bercail alors qu’il n’avait pas bien digéré son départ. Comme quoi, le temps apaise les querelles et qu’il sait aussi faire preuve de bon sens...