La rentrée scolaire s’annonce chaude: grève générale dans les TEC pour le lundi 3 septembre?

Voici le communiqué de la CGSLB:

“ La CGSLB représente 30% du personnel, elle ne reçoit pourtant même pas 10% des facilités en temps pour le fonctionnement de ses délégués. En effet, en plus de sa part légitime du pot en heures dédiés aux missions syndicales et à la formation, la CGSP reçoit tous les délégués libérés à 100%, soit 8 postes de délégués permanents alors qu’elle représente 49% du personnel. Une grille de répartition traditionnelle de type grille d’Hondt donnerait 4 CGSP, 2 CGSLB et 2 CSC.

Au total, tous pots confondus (crédits d’heures + délégués permanents), c’est donc 80% du temps syndical global qui est attribué à l’organisation syndicale socialiste, la CGSP.

Les Secrétaires permanents CGSLB et leurs délégués des TEC constatent que la direction de la SRWT, n’a montré aucune volonté de faire une proposition prenant en compte la réelle représentativité sortie des urnes aux récentes élections sociales.

La répartition scandaleuse du temps syndical va accentuer encore la distorsion de concurrence entre organisations syndicales, déjà inacceptable dans cette entreprise, et ceci, avec la bénédiction de la SRWT et des autorités politiques de tutelle. En conséquence, la CGSLB a décidé de poursuivre ses actions… Comment?

1) En menant des actions de sensibilisation des pouvoirs politiques dans les tous prochains jours.

Mercredi matin à 9h, nous rencontrerons le Ministre Henry au siège d’Ecolo à Liège, accompagnés d’un groupe de militants des TEC Jeudi matin, nous serons reçus à l’Elysette par des représentants du Ministre Président R. Demotte. Nous serons aussi soutenus sur place par un groupe de militants des TEC

2) En maintenant son préavis de grève. Des actions ponctuelles et ciblées pourraient dès lors encore avoir lieu pendant les vacances. En tout état de cause, si rien ne change, la date du 3 septembre est d’ores et déjà programmée pour mener une action massive dans tous les TEC wallons. ”