Le mauvais temps précipite les Belges vers les "last minute" ensoleillés

Même chose du côté de Jetair.

La crise économique semblait jusqu’il y a peu être la principale raison de cet attrait important pour les last minute ”, selon Baptiste van Outryve de Thomas Cook. “ Le client peut, en réservant très tôt ou très tard, se permettre un petit extra pour le même budget, tel qu’un séjour un peu plus long ou un hôtel de meilleure qualité ”.

Avec la météo maussade qui sévit actuellement en Belgique, les tour-opérateurs rencontrent de plus en plus de clients désireux de rallier rapidement une destination ensoleillée. La Turquie, l’Espagne, la Grèce et la Tunisie sont les pays les plus populaires parmi les touristes belges, avancent-ils.

Sur base journalière, nous avons constaté durant les 3-4 dernières semaines une augmentation de la clientèle de quelque 20 % ”, indique Hans Vanhaelemeesch de Jetair.