En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil

La Louvière: les Pirates à l’assaut de la politique communale

En mai dernier, le Parti Pirate voyait le jour à La Louvière. Cette nouvelle organisation politique emmenée par Mehdy Nasser met en avant la participation citoyenne. Nous les avons rencontré lors de leur réunion quotidienne.

Rassemblée autour d’un verre, la petite bande de pirates débat. Les idées fusent et se bousculent dans une ambiance dynamique et bon enfant. Le ”crew ” louviérois n’a que deux mois d’existence et s’il tâtonne encore , il ne manque pas d’idées. Mehdy, 27ans mène la discussion.

Il est le capitaine du parti mais ne l’appelez surtout pas président. Car dans le Parti Pirate ”Chaque membre a le même poids que les autres. Personne n’a de pouvoir décisionnel particulier. Je ne suis que le porte-parole ”nous dit-il, ”toutes les décisions sont prises par consensus ”. Ce principe d’égalité entre les membres est l’une des règles de base du mouvement pirate.

Un parti international

Né en 2005 en Suède, le parti ne cesse de s’étendre à travers le monde. Au commencement, le parti défendait l’idée du partage de la culture et de l’information sur internet. Mais le parti pirate ce n’est pas que cela.

“ Le parti pirate, c’est la réflexion de groupe, un échange, une démarche scientifique ” nous dit Mehdy.

Le parti pirate c’est aussi l’idée d’une démocratie participative. Il se veut le porte parole du citoyen sur la scène politique. “ on veut rédiger notre programme avec les gens, que chaque personne se sente impliquée dans le parti et écoutée par celui-ci . ”

Car Mehdy considère qu’aujourd’hui ”le monde politique ne renvoie pas cette image de réflexion collective. Nous voulons renforcer le contact avec les gens. ”

C’est pourquoi ils veillent à appliquer un principe de transparence.“ Nous postons sur internet l’ensemble de nos avancements de manière à ce que le public puisse y avoir accès ”

construire le programme

L ’équipe louviéroise est ambitieuse. Mais elle est encore loin de répondre à ses objectifs. ”nous avons commencé par discuter des choses que l’on jugeait problématique dans notre ville. Mais je ne connais pas encore les besoins du citoyen ou des commerçants car nous n’avons pas encore été à leur rencontre. ” avoue Mehdy. ”Mais nous y travaillons. nous sommes en plein processus de construction. ”

Avant de développer un programme précis, ils veulent avant tout promouvoir le parti et les grands principes des Pirates. “ le parti n’est malheureusement pas assez connu en Belgique, et il y a peu d’informations à disposition.

Le parti n’en est qu’à ses balbutiements et le chemin est encore long avant de pouvoir envisager une participation aux élections communales d’octobre. Mais soyez sûr d’une chose, vous n’avez pas fini d’entendre parler d’eux.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale