71% des Belges sont heureux au travail

Selon une enquête réalisée par StepStone, les Belges sont plus heureux au travail que les autres Européens.

En général, les Néerlandais et les Danois sont eux aussi heureux au travail. En revanche, les Allemands et les Autrichiens sont considérablement moins heureux. Sur une échelle de 1 à 10, les Allemands ne s’attribuent qu’un score de 4,8.

Si les Belges ne semblent pas trop se plaindre de leur sort, le fait que 43% des Européens se disent malheureux au travail étonne, d’autant plus dans la mesure où cette insatisfaction a une influence énorme sur la vie privée.

Leo Bormans, auteur de ‘Le Bonheur. The World Book op Happiness’, déclare : ”Les gens ne souhaitent pas simplement être mieux payés, ils veulent aussi se sentir bien au travail. Nous voulons tous être heureux, et le travail joue un rôle très important dans cette quête du bonheur. Comme le confirme l’enquête de StepStone, le travail est une condition importante pour vivre une vie heureuse.

Et Michel Tubbax, Managing Director de StepStone Belgique, d’ajouter : ”Les chercheurs d’emploi doivent non seulement regarder si le travail leur convient, mais également si la culture d’entreprise de leur futur employeur correspond à leur profil.

Mieux vaut donc prendre la peine de se renseigner, car pas moins de 85% des personnes interrogées changeraient d’employeur s’ils n’étaient pas heureux au travail, et ce, même s’ils aiment ce qu’ils font.

Les facteurs qui favorisent le bien-être au travail StepStone a également demandé aux répondants quels sont les éléments qui contribuent au bonheur au travail. Le salaire ne fait pas partie des 5 réponses les plus fréquentes. Les principaux facteurs sont des facteurs sociaux tels que le respect envers les travailleurs, une bonne ambiance, une mentalité honnête et ouverte, et de la reconnaissance pour le travail effectué.

Avoir un travail intéressant est le seul élément ”concret ” de ce top 5, dont il occupe la 2e place.