Foot (D.3): “ Bleid-Molenbeek est un challenge parfait ” pour Miguel Goas Lopes

Bruxellois pur jus, c’est aux quatre coins de la Wallonie et dans la banlieue de la capitale que Miguel Goas Lopes a évolué ces dernières années: Ciney, Namur, Walhain ainsi que Grimbergen. Quand on lui a proposé le défi molenbeekois, il a sauté sur l’occasion.

Bien que j’aie vécu toute ma vie à Machelen, je suis bruxellois dans l’âme. J’ai fait toutes mes classes de jeunes à Anderlecht jusqu’en réserve et c’est un regret de n’avoir jamais pu évoluer dans un club de ma ville avant cela. Je suis donc très heureux de pouvoir faire partie de la renaissance du RWDM car c’est une entité dont beaucoup d’amis sont supporters et dont ils me parlent toujours avec émotion. Je sais que nous serons attendus au tournant cette année mais je ne m’inquiète pas. C’est un superbe challenge.

Il y a beaucoup de points d’interrogation dans l’effectif molenbeekois mais le secteur défensif a déjà fière allure. Actuellement, c’est plutôt en attaque que Michel Dewolf tente de trouver des solutions.

Personnellement, c’est aux postes de défenseur central et de médian défensif que j’ai fait toutes mes classes et que je me sens le plus à l’aise. Mais il m’est aussi arrivé d’évoluer à l’arrière-droit. Je reste sur une saison mitigée à Grimbergen, qui a été perturbée par une blessure mais là je suis impatient d’entrer dans le vif du sujet ”, poursuit celui qui est moniteur sportif dans une ASBL qui organise des stages à Wavre et Louvain-la-Neuve. “ J’ai acquis une certaine expérience au fil des saisons et j’espère qu’elle sera profitable à l’équipe. J’ai été promu en D.2 avec Namur et j’aurai l’occasion de retrouver Ciney cette saison ”, conclut Miguel Goas Lopes.