Fränk Schleck: "Si je suis positif à l'échantillon B, je porte plainte pour empoisonnement"

Fränk Schleck a transmis un communiqué à RTL, ce mardi soir, peu avant minuit. Le coureur luxembourgeois conteste forcément les accusations de dopage et évoque un "empoisonnement alimentaire".

"Si je suis positif après analyse de l'échantillon B, je porte plainte pour empoisonnement", affirme Fränk, dont voici le communiqué. "Un médecin de l’UCI vient de m’informer ce soir (NDLR: lisez mardi) qu’une substance interdite aurait été décelée dans mes urines au cours d’un contrôle antidopage de routine effectué en date du 14 juillet 2012. Je conteste formellement avoir pris une quelconque substance interdite. Je ne peux dès lors m’expliquer le résultat du contrôle et j’insiste par conséquent à voir effectuer un contrôle du flacon B, qui est de droit. Si cette analyse devait confirmer le premier résultat, plainte sera déposée contre X pour empoisonnement."