En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Parmi les grosses incertitudes de la saison, il y avait le Royal BC Wanze. Sans trop savoir quelle tournure la saison prendrait, le groupe de Gil Graindorge fait un excellent début de saison.

Après une belle cinquième place la saison dernière, les interrogations fusaient dans le noyau entre blessures et effectif incomplet. Malgré ces manquements, le début de saison est plus qu’encourageant pour les Sucrières puisqu’elles affichent cinq victoires sur les huit premiers matchs.

« Je précise que les craintes sont toujours présentes. J’ai un noyau de dix joueuses mais nous n’avons encore réalisé aucun match au complet » lance le coach Gil Graindorge. En moyenne, Wanze évolue avec six ou sept joueuses à chaque rencontre. « On a même joué à cinq en début de saison donc on doit rester prudent avec ça et gérer les blessures, les vacances, le manque de motivation par moment. Maintenant, je suis satisfait des résultats obtenus jusqu’ici même si, forcément, on pourrait faire mieux ».

Des anciennes de retour

Résultat, avec des entraînements de pré-saison où les ballons de basket étaient plus nombreux que les joueuses, Gil a dû chercher parmi d’anciennes basketteuses comme Julie Schiltz ou Charlotte Rouxhet plus récemment encore. « Je dois jumeler mon effectif entre les anciennes, des joueuses qui n’ont plus pratiqué le basket depuis très longtemps et celles qui sont là depuis plusieurs saisons. Pour moi, c’est un peu comme une partie d’échec où je dois à chaque fois compenser les absences. Il y a aussi beaucoup de social si je compare les situations aux hommes mais je suis quelqu’un de patient donc cela se passe bien. Je suis franchement content des filles présentes et je tiens à les féliciter pour leur implication ». Un jeune entraîneur qui n’en est jamais qu’à sa seconde saison en tant que coach dame et qui voit déjà une différence même si la suite reste floue. « Les filles comprennent mieux ce que je veux mettre en place, j’aime un basket structuré et je pense que la gestion est bonne comme la lecture du jeu. On parvient à remporter des matchs à six face à dix joueuses qui ont dix voir quinze ans de moins que mon groupe ».

Cependant, l’avenir du coach s’inscrit en pointillé. « Nous ferons le point plus tard dans la saison mais je ne me vois pas forcément faire une troisième saison avec l’équipe. Sauf si un nouveau challenge est apporté pour la saison prochaine mais nous verrons bien d’ici là ».

En attendant, Wanze veut se placer au mieux dès ce dimanche face à Alleur avant d’affronter le haut du tableau.

CEDRIC MONTULET

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

***** *** ******* ************ ** ** ******* ** * ***** ** ***** ** ****** **** **** ****** ****** ******** ** ****** ********** ** ****** ** *** ********** **** ** ********* ****** ** *******

****** *** ***** ********** ***** ** ****** ********** *** ************** ******** **** ** ***** ***** ********* ** ******** ********** ******* *** ************ ** ****** ** ****** *** **** ***************** **** *** ********** ************** ********* **** ********* *** *** **** ******** *******

********** ******** *** *** ******** **** ******** *********** ****** ** ***** ** *** ******** **** **** ********* ****** ********* ***** ***** ** *************** ***** ** ***** *** *********** ** ******** ***** ******* **** *** ** **** ******** ** ****** ********** ********** * ***** ***** ** **** ** ****** ** ****** **** ** **** ****** ******* **** *** ** ****** *** ********** *** ********* ** ****** ** ********** *** ******* *********** ** **** ********* *** ********** ******* *********** ***** *** *********** ** ******** ***** **************

*** ********* ** ******

********** **** *** ************** ** *********** *** *** ******* ** ****** ******** **** ******** *** *** ********* *** * *** ******** ***** ************* ************ ***** ***** ******* ** ********* ******* **** ********** ******* ********** **** ******* *** ******** ***** *** ********** *** ******** *** ******* **** ********* ** ****** ****** ***** ********* ** ****** *** **** *** ****** ********* ******** **** **** ******* ** *** ***** *** ****** ********** *** ** **** ** ****** **** ********* *** ********* ** * * ***** ******** ** ****** ** ** ******* *** ********** *** ****** **** ** **** *********** ** ******* **** **** ** ***** ***** ** **** *********** ******* *** ****** ********** ** ** ***** ** *** ********** **** **** ******************** ** ***** *********** *** ****** *** ****** ******* ** ******* ****** ** **** *** ***** **** ** *** **** ****** *** *********** ***** ** ** ***** ***** ****** *********** ****** *********** ***** ** *** ** **** ****** ** ****** ******** ** ****** ********** ** ** ***** *** ** ******* *** ***** ***** ** ******* ** **** ** ******** ** ********* *** ****** ** *** **** ** *** ******** *** *** *** **** ****** *** ** ***** *** *** ***************

********** ********** ** ***** *********** ** *********** ************ ****** ** ***** **** **** **** ** ****** **** ** ** ** **** *** ********** ***** *** ********** ****** **** ************ **** ** ** ******* ********* *** ******** **** ** ****** ********* **** **** ******* **** ******* ************

** ********** ***** **** ** ****** ** ***** **** ** ******** **** ** ****** ***** ************* ** **** ** ********

****** ********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en Bruxelles Actu

Voir plus d'articles