Raphaël Wargnies l'a répété aux enquêteurs: il voulait "se faire les PD de Liège"

Ses aveux lui valent la prévention d’assassinat retenue par la juge d’instruction Simone Coelst. Il a été placé sous mandat d’arrêt. Ce crime homophobe constitue une circonstance aggravante qui pourrait valoir à son auteur une peine aggravée s’il comparaît en cours d’Assises.

>Retrouvez notre dossier complet sur ce crime homophobe dans la Meuse de ce jeudi 26 juillet 2012.