Un Belge qui cherchait des mineurs à violer sur internet, démasqué et condamné à Utrecht

Le prévenu avait placé une annonce sur Internet, via le réseau TOR, indiquant qu’il était à la recherche d’une mineure d’âge pour la violer. Un journaliste néerlandais, Alberto Stegeman, y a réagi, affirmant au pédophile qu’il connaissait une jeune fille en Allemagne avec laquelle le Belge pourrait concrétiser ses projets scabreux.

La police néerlandaise, alertée par le journaliste, a arrêté le Belge le 29 décembre 2011, lors de sa seconde rencontre avec Alberto Stegeman, alors qu’il s’apprêtait à partir pour l’Allemagne.

Le tribunal a estimé qu’il y avait suffisamment d’éléments prouvant l’intention du Belge de violer une jeune fille. Lors de son arrestation, le prévenu portait sur lui toutes sortes d’objets à caractère sexuel. Les e-mails échangés avec le journaliste témoignaient également de l’intention du Belge d’abuser de la jeune fille. Le tribunal a écarté la thèse de l’incitation de la part du journaliste.

Le tribunal d’Utrecht n’a contraint le prévenu à aucun traitement.

L’homme est également poursuivi en Belgique.