Ban : le conflit en Syrie est devenu une « guerre par procuration »

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a estimé vendredi que le conflit en Syrie était devenu une « guerre par procuration, avec des acteurs régionaux et internationaux armant un camp ou l’autre ». Estimant que le conflit aurait pu être évité, il a évoqué des prévisions d’experts qui redoutaient il y a 18 mois une « radicalisation, l’extrémisme et le terrorisme » ainsi qu’une « guerre par procuration ». « Toutes ces prévisions terribles ont été confirmées », a-t-il ajouté.