Trafic de chiots: la Belgique au coeur du scandale

Frédéric Gilbert prépare pour Gulli TV (une chaîne familiale française que l’on peut capter sur les bouquets numériques) un film d’une heure et demie sur la maltraitance animale. Il sera diffusé fin septembre. Ce qu’il a vu en Hongrie est hallucinant et ce genre de trafic ne concerne pas que la France, mais aussi la Belgique.

Selon la loi belge, les éleveurs habilités par les autorités de votre pays devraient être des négociants vendeurs-éleveurs ”, explique le journaliste. “ Mais les gens que j’ai vus ne sont pas du tout éleveurs, seulement des commerçants. Ils font du ramassage dans des élevages, parfois clandestins […] Les élevages que j’ai vus vont de l’acceptable au pire. Le pire, c’était des centaines de chiens enfermés dans des cages, avec comme nourriture de la viande avariée jetée à même le sol. Les chiens reproducteurs s’éborgnaient en se heurtant aux grilles. Par ailleurs, vaccination ou identification des chiens, tout document est falsifiable, ça je peux vous l’assurer!

>Ne manquez pas notre enquête exclusive sur ces trafics dans votre journal de samedi.