L’Egypte envoie des hélicoptères de combat dans le Sinaï

L’Egypte a envoyé au moins deux hélicoptères de combat dans le Sinaï pour pourchasser les hommes armés qui ont tué 16 soldats égyptiens à un poste frontière situé à la frontière entre l’Egypte, la Bande de Gaza et Israël. Des responsables de l’armée et des services de sécurité ont affirmé lundi que des avions devaient également être déployés dans la ville d’El-Arish, avant le lancement d’une offensive militaire contre les militants radicaux qui se trouvent dans cette zone. Des militants islamistes présumés ont attaqué dimanche soir le poste-frontière, tuant les soldats, avant de voler leurs véhicules et de pénétrer dans l’État hébreu.